Gamme Quae Moventur - à la rencontre de nos émotions



Le spectre des émotions


Ah, que ne fait-on pas sous le coup de l’émoi ! Que ne dit-on pas sous l’emprise de nos émotions ! Les combattre ? Inutile et impossible, ce serait peine perdue, car elles reviennent toujours à la charge. Elles sont le baromètre de notre état intérieur.

Les émotions sont une émanation de notre psychisme, c’est-à-dire de notre âme. Ce sont des énergies brutes qui nous mettent en mouvement, d’où le nom de notre gamme Quae moventur, signifiant en latin : les choses qui se meuvent et qui mettent en mouvement.

La nature métaphysique du monde est basée sur une dualité que l’on retrouve exprimée de différentes manières à travers les grandes traditions : Prima Energia et Prima Materia, Purusha et Prakriti en Sanskrit dans la tradition hindouiste, Yin et Yang dans la tradition chinoise, et le Souffre et le Mercure dans la tradition alchimique hermétique.

Ainsi la matrice du monde est duelle et donc ambivalente. Tout est nuancé. Il est donc très difficile d’avoir une qualification complètement positive ou négative sur bon nombre de choses, y compris nos émotions. Tout ceci explique pourquoi il ne faut pas lutter contre les émotions négatives, mais les comprendre, les accepter et les transmuter vers un état nouveau et plus constructif. Elles ont toutes une raison d’être. Ce dont il faut se prémunir, comme en toute chose, c’est l’excès. L’objectif est de nous aider à retrouver une sorte d’équanimité, car trop d’émotions excessives, dans le positif comme dans le négatif, peut être nocif pour notre bien-être et notre santé sur le long terme.



Une invitation à l’exploration de soi


C’est une véritable alchimie intérieure, pour apprendre à réguler des émotions qui peuvent être destructrices, ou perçues comme majoritairement « négatives », et les transmuter en quelque chose de plus constructif et évolutif pour soi et pour son entourage. La colère, la tristesse, la peur, etc, sont nécessaires et utiles. Elles signalent en général un dysfonctionnement dans notre vie ou une contradiction entre nos valeurs et celles du monde extérieur. Elles peuvent nous sauver la vie dans certaines circonstances, ou du moins ont pour fonction première de nous préserver. Mais jusqu’où et à quel prix ?

Nos huiles énergétiques n’ont pas la prétention de résoudre vos problématiques émotionnelles. Comme tous les humains, nous sommes nous aussi sujets aux chamboulements intérieurs et expérimentons au quotidien les remous émotionnels de notre fabuleuse époque. Nous faisons depuis des années un travail en profondeur sur nous-mêmes et sur nos émotions, et c’est précisément le fruit de ces réflexions et expériences que nous avons voulu retranscrire à travers la gamme Quae moventur.

Surtout pendant la période actuelle, où les émotions négatives sont exacerbées et peuvent s’enflammer d’un bout à l’autre de la planète en un instant, il peut être difficile de naviguer à travers ces vagues émotionnelles collectives et individuelles.



Voici quelques suggestions pour travailler sur vos émotions, en complément de l’utilisation des huiles énergétiques que nous vous proposons :


· S’interroger sur l’origine de l’émotion qui est problématique pour nous. Quelle en est la cause ? Est-elle récente ou au contraire ancienne ? Souvent, une broutille en apparence anodine peut déclencher en nous un tsunami émotionnel qui s’explique par le fait que la racine du problème est bien plus ancienne et profonde qu’elle n’y paraît. L’événement agit comme un déclencheur, comme la goutte qui fait déborder notre vase émotionnel depuis trop longtemps rempli à ras bord.

· Il peut aussi arriver, surtout lorsque l’on est très sensible aux énergies des autres et de notre environnement, que l’on ait tendance à être une éponge émotionnelle et que l’on amplifie ou exprime des émotions qui, en réalité, ne sont pas les nôtres. Les réseaux sociaux peuvent avoir cet impact, et tout effet de masse en général peut amplifier une émotion collective que l’on ressent, alors qu’en réalité, elle ne nous appartient pas personnellement. Se rendre compte de cela peut nous permettre de prendre du recul, de rendre en quelque sorte à César ce qui lui appartient, et de faire redescendre la pression.

· Cette émotion est-elle récurrente ? Qu’est ce qui (ou qui) la déclenche régulièrement ? Pourquoi cela déclenche-t-il cette émotion ? Si vous faites du travail de l’ombre ou que vous avez un suivi psychologique, vous avez vraisemblablement l’habitude de travailler sur ce type de problématiques. Et si ce n’est pas le cas, les huiles énergétiques que nous vous proposons, en association avec une introspection personnelle et un travail énergétique de votre part, peuvent contribuer à vous aider dans ce travail sur le long terme. L’émotion récurrente qui est problématique pour vous, peut d’ailleurs vous aider dans le choix de l’huile à utiliser en priorité.


Tout est finalement une question de prise de conscience dans un premier temps, puis de recherche d’équilibre et de transformation intérieure. Nos huiles de la gamme Quae Moventur sont donc une invitation à ce travail intérieur et intime, sur un plan énergétique et psychique, et ont été conçues pour vous aider à démêler, nœud après nœud, les fils invisibles de votre vie. Contenues dans un flacon à emporter partout avec soi, dans son sac à main, dans une poche, elles sont là, comme un parfum rassurant, pour nous aider en cas de situation difficile.




12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout