Roue de l'année – à la rencontre d'Imbolc

Dernière mise à jour : 9 mars

Dans cet article nous vous proposons de (re)découvrir l'esprit de notre gamme de la Roue de l'Année, et nous vous présentons également notre 2e coffret sur cette thématique en lien avec la célébration d'Imbolc.




La roue de l'année comme représentation du cycle des saisons


Les rythmes de la nature que l'on perçoit à travers les saisons sont observés à travers la majorité des cultures autour du globe, et chacune les célèbre à sa façon. Nous avons choisi de prendre comme modèle la Roue de l'année, issue des traditions celtiques. Ce calendrier saisonnier se compose de 8 célébrations (ou Sabbats) qui correspondent soit à des évènements astronomiques remarquables, soit à des périodes plus étendues en lien avec les activités saisonnières. Cette Roue symbolise le cycle naturel et infini de vie, mort et renaissance, en nous rappelant que chaque période sombre est suivie par le retour de la lumière.


L'idée n'est pas ici de faire revivre les traditions du passé d'un point de vue historique ou anthropologique. Traditions et folklores sont vivants et évoluent avec les humains qui composent nos sociétés, avec le temps et en fonction des échanges culturels.


A travers cette gamme de la Roue de l'année, nous souhaitons surtout vous aider à renouer avec l'esprit, l'essence même de chaque célébration. A retrouver l'ambiance énergétique particulière d'une saison, à revenir dans l'ici et maintenant. Nous sommes de nos jours tellement habitués à vivre à toute vitesse que nous en oublions souvent de prendre le temps de nous poser, de respirer et d'observer notre environnement.


Nos baumes sont une invitation à célébrer ces rythmes universels et ont pour vocation de vous accompagner en douceur dans ces changements saisonniers.



Imbolc, la célébration aux bougies


Dans ce 2e article sur la Roue de l'Année, nous vous proposons de découvrir le Sabbat d'Imbolc qui a lieu généralement le 1er février, et se situe à mi-chemin entre le solstice d'hiver (Yule) et l'équinoxe de printemps (Ostara). Cette célébration moins connue, que l'on associe parfois à la Chandeleur, a un côté plus solitaire et moins populaire. Comme tous les entre-deux, février est une période assez inconfortable : le mois de janvier vient de s'écouler, l'élan plein de bonne volonté du Nouvel an s'est quelque peu essoufflé, on baigne généralement dans la grisaille, le moral n'est pas toujours au beau fixe et le printemps se fait attendre. On a besoin d'un nouvel élan de vitalité, de dynamisme, on rêve de soleil et de chaleur.

Avec le confort moderne, l'hiver est en général moins rude et périlleux pour (les plus privilégiés d'entre) nous que pour nos anciens (quoique, nous sommes très dépendants de nos technologies!). Il n'en reste pas moins qu'aujourd'hui nous demeurons toujours sujets aux maladies de l'hiver pendant cette période, et que d'un point de vue psychologique ce n'est pas toujours évident (la fameuse dépression saisonnière...).

Encore une fois, nous retrouvons l'importance primordiale de la lumière et du feu. Mais sous un aspect différent de celui de Yule, qui était tout en célébrations joyeuses, conviviales et lumineuses. A Imbolc, nous avons surtout besoin de voir la lumière au bout du tunnel d'un l'hiver qui s'éternise, nous avons besoin de rallumer notre feu intérieur pour nous éveiller doucement au printemps qui s'en vient. C'est en général un moment d'introspection, de contemplation, de guérison et de résilience. Le moment où l'on prend le temps de laisser partir l'ancien, de (se) nettoyer, de (se) désencombrer pour laisser la place au renouveau. C'est donc aussi un moment privilégié pour planter les premières graines (au sens symbolique surtout) de nos futurs projets.



Le réveil de l'énergie


Pour notre coffret d'Imbolc en édition limitée, nous revenons avec trois créations spécialement dédiés à cette célébration : baume énergétique, sels de bain et encens. A travers les notes fraîches et revitalisantes de ce coffret nous souhaitons vous aider à réveiller tout en douceur la flamme de votre vitalité, à remettre en circulation les énergies stagnantes en vous et autour de vous. A évacuer les tensions et l'inutile, à transmuter le négatif en quelque chose de constructif et positif pour vos futurs projets.


Profitez de cette célébration pour prendre un moment privilégié d'introspection. Après ce premier mois de l'année, comment vous sentez-vous ? Etes-vous toujours en alignement avec les résolutions et/ou objectifs que vous vous êtes donnés début janvier ? Arrivez-vous à agir en accord avec vos valeurs ? Vos valeurs fondamentales sont-elles d'ailleurs toujours les mêmes ou devez-vous les faire évoluer ? Il ne s'agit là que de propositions et de pistes de réflexion. Vous n'êtes nullement obligés de (toutes) les suivre, et si vous n'êtes pas particulièrement enclins à l'introspection, prenez peut-être simplement le temps de vous poser un instant et de ressentir l'énergie en vous. Comment vous sentez-vous ? Votre corps est-il détendu, plein d'entrain, ou bien au contraire crispé et fatigué ? Votre mental est-il optimiste et joyeux, ou soucieux et tourmenté ? Sentez-vous des crispations, des blocages, des nœuds en vous, dans votre corps physique, émotionnel, psychique, énergétique ? Vous sentez-vous à l'aise chez vous, en sécurité ? Avez-vous suffisamment d'espace pour vous y sentir bien ?


Même si le sabbat d'Imbolc est célébré en général le 1er février, vous pouvez choisir de le prolonger sur plusieurs jours. Dans cette optique, nous vous encourageons d'ailleurs à utiliser nos produits* sur une période d'environ 10 à 15 jours autour de cette date, afin de pouvoir pleinement en ressentir les bienfaits.


*Chaque produit du coffret d'Imbolc est accompagné d'une fiche dédiée avec le mode d'emploi, des propositions d'utilisation spécifiques, ainsi que les précautions d'usage.







26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout